PHP dernière génération

1024 683 Trax LRS

Il en est des langages de programmation comme de toutes les modes : les choses les plus désuètes reviennent parfois au premier plan. Il y a 10 ans, HTML était ridiculisé par Flash, qui à son tour a été terrassé par HTML5. Dans la même période, Javascript passait pour un langage ringard, avant qu’Angular, React et NodeJS ne viennent lui rendre ses lettres de noblesse. PHP suit aujourd’hui la même voie, comme je vais tenter de l’expliquer.

PHP, leader de l’Open Source

Depuis toujours, PHP est aux avant-postes des projets Open Source. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder le paysage des CMS (WordPress, Joomla, Drupal) et LMS (Moodle, Chamilo, ILIAS). Bien sûr, le principe de l’Open Source vaut pour tous les langages de programmation, et il est certainement plus « cool » aujourd’hui d’être un développer NodeJS ou Python que PHP. Mais les raisons historiques font que PHP reste extrêmement populaire, ce qui est un avantage lorsqu’il s’agit de favoriser l’émergence d’une communauté de développeurs.

PHP 7 : moderne & performant

Loin de moi l’idée de faire l’apologie de PHP face à ses concurrents. Chaque langage a ses atouts et ses adeptes. En revanche, il convient de rectifier l’image de langage de seconde zone qui prévôt parfois chez certains puristes. En moins d’une décennie, PHP est passé d’un simple langage de « script » du Web, à un langage moderne et orienté objet, équipé des mêmes concepts que ses congénères les plus sérieux.

Autre aspect souvent critiqué : les performances. Si PHP reste un langage moins rapide que NodeJS, il a tout de même pris un sérieux coup de boost depuis l’arrivée de PHP7 et continue sa progression. Le soutien d’acteurs majeurs comme Facebook y est surement pour beaucoup.

Laravel : meilleur Framework PHP ?

Les méthodes de programmation modernes s’appuient sur l’utilisation de Frameworks, qui permettent d’accélérer et de fiabiliser les développements. Le plus connu dans la communauté PHP est sans doute Symfony. Mais depuis quelques années, c’est Laravel qui capte l’attention. Ce Framework ajoute en effet à Symfony un lot impressionnant de facilités de programmation qui le rendent très complet, et donc très apprécié.

Quant à Lumen, c’est le petit frère de Laravel. On parle de micro-Framework car il est plus léger, et donc plus rapide, si bien qu’on le préfère pour développer des APIs. Le code développé sous Lumen reste bien sûr compatible avec Laravel.

Le choix Trax LRS

J’ai fait le choix de PHP 7 pour le développement de Trax LRS, avec la dernière version du Framework Laravel/Lumen (actuellement 5.5). C’est un choix assumé et mûrement réfléchi. Il vise à rendre le code accessible au plus grand nombre et à favoriser le déploiement de l’application dans des environnements Open Source courants.

Sébastien Fraysse

xAPI, Trax LRS, Learning Analytics, Moodle, Laravel

Tous les articles de : Sébastien Fraysse

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée